samedi 31 août 2013

Fête nationale de Trinité-et-Tobago - le 31 août

 TRINITÉ et TOBAGO
 Republic of Trinidad and Tobago


   La République de Trinité-et-Tobago ou République de Trinidad-et-Tobago est un état insulaire des Caraïbes situé dans la mer des Antilles, au large du Venezuela. Il est composée de deux îles distantes de 32 km : une grande :Trinité et une petite : Tobago. C'est encore Christophe Colomb qui débarque sur l’île lors de son troisième voyage en 1498, qu'il baptise Trinidad (pour le terme religieux de la Trinité). En 1532, l’Espagne s’empare de l’île et débute la période de la colonisation espagnole, suivie par celle de la France en 1678 et enfin les Anglais qui en deviendront héritiers en 1802, et ce jusqu'à l'indépendance accordée en 1962.

  • Le blason de Trinité-et-Tobago a été conçu par un comité formé en 1962 pour sélectionner les symboles  représentatifs de la nation. Blason : écu de gueules chargé de trois caravelles d'or posées 1 et 2 (mal ordonnées), celle du chef un peu plus grande que les deux autres, habillées d'argent avec une croisette du champ ;  mantelé de sable à deux colibris d'or en vol, affrontés ; au chevron d'argent, brochant sur la partition.  les couleurs : noir, blanc et rouge sont les mêmes que celles du drapeau. Les navires sont sensés représenter la Santa María, La Niña et La Pinta : les trois navires de Christophe Colomb utilisés lors de son voyage au "Nouveau Monde". A noter que l'image n'est là que pour le symbole, car sinon nous avons là un anachronisme flagrant, puisque les bateaux cités étaient ceux du premier voyage, dont l'un (la Santa-Maria) a d'ailleurs sombré sur les côtes d' Haïti en 1492 et donc en aucun cas ils n'ont participé à la découverte de la Trinité en 1498, qui était durant le troisième voyage. Les deux oiseaux rappellent que la Trinité est parfois appelée le "Pays des oiseaux-mouches" parce que plus de seize espèces différentes de colibris ont été enregistrés sur l'île. "Lere, le pays des oiseaux-mouches" est également supposé avoir été le nom amérindien pour la Trinité.
       Timbré d'un heaume royal d'or, avec tortil et lambrequins d'argent et de gueules. Cimier : un cocotier de sinople fruité au naturel, chargé d'une barre de gouvernail d'or. Le cocotier est un symbole provenant des armes de la petite île de Tobago (voir historique, plus bas).
       Supports: à dextre un ibis rouge (Eudocimus ruber) et à senestre un "cocrico" ou ortalide à ventre roux (Ortalis ruficauda), oiseaux endémiques et symboles du pays, les deux au naturel, éployés, posés sur des collines ou des rochers avec les vagues de l'océan au premier plan, le tout au naturel. Les trois collines à dextre, représentant les Trinity Hills dans le sud de l'ile, qui, croit-on, auraient incité Christophe Colomb à nommer l'île ainsi, d' après la Sainte Trinité. L'île émergeant des eaux sous le cocrico représente Tobago
      Dans la partie inférieure, sur une banderole d'or, on peut lire la devise officielle du pays en anglais : "Together we aspire, together we achieve" (Ensemble nous aspirons, ensemble nous accomplissons).

  • Le drapeau de Trinité-et-Tobago a été établi par décret lors de l'indépendance le 28 juin 1962 et adopté officiellement le 31 août suivant. Le drapeau est rouge avec une bande diagonale noire bordée de blanc, tranchant du côté supérieur gauche vers le côté droit en bas. En héraldique : de gueules à une bande de sable bordée d'un liséré d'argent. Rouge, noir et blanc  symbolisent le feu (le soleil, représentant le courage), la terre (représentant le dévouement) et l'eau (représentant la pureté et l'égalité). A droite, est le drapeau de la Présidence de la République, bleu ciel avec les armoiries en or au centre.



cocarde aviation Air Guard

monnaie 1975

ovale automobiles

Chef de l'étatprésident Anthony Carmona
Capitale administrativePort of Spain
Ville la plus peupléeChaguanas 
SuperficieTotale 5 128 km²

Terre 5 128 km²

Eau      0 km²
Pays frontaliers-
Nombre d'îles2
Littoral362  km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Cerro del Aripo : 940 m.
  Point le plus bas :côtes : 0 m.
Population1 222 363 habitants
GentiléTrinitéen, trinitéenne
Langues usuelles
.
anglais (officielle), espagnol, français, chinois, hindi caribéen.
MonnaieDollar de Trinité et Tobago (TTD)
Indicatif téléphonique1-868
Extension internet.tt
Fête nationale31/08 - anniversaire de la proclamation de l'indépendance du Royaume-Uni, en 1962
Devise nationaleTogether we aspire, together we achieve
(Ensemble nous aspirons, ensemble nous réalisons)
Indice de démocratie 48è sur 167 (2014)   =2013
Régime



.


République à régime parlementaire inspiré du Royaume-Uni. Le cabinet des ministres, dirigé par le Premier ministre (actuellement : M. Keith Rowley), exerce le contrôle et la direction générale de l’État et en répond devant le parlement. Le Parlement est composé de deux chambres : la Chambre des Représentants et le Sénat.
Pays membre du Commonwealth.



 quelques autres emblèmes historiques

gravure d'époque  : badge de la colonie
britannique de Trinidad (1875)
gravure d'époque  : badge de la colonie
britannique de Tobago (1880)

.
drapeau (Blue ensign ) et badge de la colonie britannique de l'ile de Trinité (avec ou sans Tobago) - 1889-1958
la devise latine " miscerique probat populos et fœdera jungi" se traduit en gros par "Il (le traité) approuve le brassage des peuples et leurs obligations d'union".


"armoiries" du Territoire d'outre-mer britannique de Trinité-et-Tobago (1958-1963)
drapeau du Territoire d'outre-mer britannique de Trinité-et-Tobago (1958-1963)


badge et drapeau de la colonie britannique de l'ile de Tobago uniquement - 1875
la devise latine  "pulchrior evenit" se traduit en gros par "elle devient plus belle"
évolution du badge vexillaire de Tobago, de gauche à droite : 1880-1885-1889

emblème actuel de l'Assemblée de l'île de Tobago:
  "Tobago House of Assembly "


juste pour les yeux, le joli drapeau royal de la Reine Elizabeth II
 pendant la période précédant l'avènement de la République de
Trinité-et-Tobago entre 1966 et 1976.



31 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  1er septembre

Herald Productions






£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi


illustration de l'amour pour son pays.


Fête nationale du Kirghizistan - le 31 août

KIRGHIZISTAN
 Кыргыз Республикасы [kirgiz] - Кыргызская республика [russe]
(Republic of Kyrgyzstan)



Le Kirghizistan est un pays d'Asie centrale. Étymologiquement,  c'est donc le pays (suffixe "stan") des kirghizes, un peuple dont la langue et l'ascendance sont d'origine turques. Après des siècles de vie basée sur le nomadisme, le territoire actuel a été annexé en 1876 par l'Empire russe dans l'immense région du Turkestan découpée en oblasts. Puis le soviet s'installe dès 1918 suite à la Révolution russe et le pays devient une République composant l'U.R.S.S de 1926 à 1991, année de l'indépendance.
  • L'emblème (sceau) du Kirghizistan a été adopté le 2 Juin 1992 à la suite de la dissolution de l'Union Soviétique. Il a une forme circulaire qui porte principalement la couleur bleue. Le bleu est connue comme la couleur du courage et de la générosité pour les kirghizes et les peuples d'Asie centrale. Au centre, les montagnes du Tian Shan, majestueuses, composent l'image avec une plaine au premier plan (des champs). Derrière le paysage de montagnes, on voit un soleil levant. Un faucon déployant ses ailes est placé devant le panorama, qui donne l'impression que celui-ci se trouve sur la tête du rapace. A gauche et à droite du blason, des épis de blé et des branches de coton, pour les ressources agricoles, encadrent le sujet central . Dans les parties supérieures et inférieures, le nom du pays apparaît en langue kirghize "Кыргыз" et "Республикасы" (République kirghize).
    Ci-contre, est une version de l'emblème en couleurs jaune-orangées pour le Président de la République kirghize (c'est l'inscription qui est autour du sceau...).
  • Le drapeau du Kirghizistan a été adopté le 3 mars 1992. Il se compose d'un fond rouge avec  en son centre un soleil jaune composés de 40 rayons qui représentent les 40 tribus kirghizes. Au centre du soleil, un anneau rouge est coupé par deux séries de trois lignes, qui est une représentation stylisée du toit de la traditionnelle yourte kirghize. A droite, nous voyons le pavillon de la Présidence de la République avec son emblème au centre.



cocarde aviation militaire

monnaie 2008

ovale et europlaque automobiles

Chef de l'étatprésident Almazbek Atambaev
Capitale administrativeBichkek (anc. Frounzé)
SuperficieTotale199 951 km²

Terre191 801 km²

Eau    8 150 km²
Pays frontaliers
.
Ouzbékistan, Kazakhstan, Chine, Tadjikistan. 
Frontières3 051 km
Littoral     0 km
Extrêmes
  Point le plus haut :
.

Mt Jengish Chokusu
(anc. pic Pobedy): 7 439 m.
  Point le plus bas :
.
rivière Kara-Daria à la frontière de l'Ouzbébistan :  132 m.
Population5 663 133  habitants
GentiléKirghiz, kirghize
Langues usuelles
.
kirghiz, russe (officielles), ouzbek, dungun.
MonnaieSom (KGS)
Indicatif téléphonique996
Extension internet.kg
Fête nationale30/08 - anniversaire de la proclamation de l'indépendance de l'U.R.S.S, en 1991
Devise nationaleaucune
Indice de démocratie 95è sur 167 (2014)   ↑ +11
Régime



.


République démocratique représentative semi-présidentielle où le président est le chef de l'État et le Premier ministre dirige le gouvernement, avec un système pluripartite en développement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le pouvoir législatif est investi à la fois par la gouvernement et du parlement.
Comme dans la plupart des pays d'Asie centrale issus de l'Union Soviétique, la démocratie et les institutions d'état ont du mal à s'installer dans la clarté et le respect des droits de l'Homme.



 quelques autres emblèmes historiques


blason attribué au Turkestan dans l'Empire
de Russie (seconde moitié du XIXe siècle)
armoiries de l'ancien Oblast de Semirechye
dans l'Empire russe  (1878) qui incorporait
l'actuel territoire du Kirghizistan.
drapeaux de la République socialiste soviétique Kirghize, à gauche de 1937 à 1940, à droite de 1940 à 1952.
emblème de la République socialiste soviétique
 Kirghize en 1936

drapeau de la République socialiste soviétique Kirghize, de 1952 à 1992

emblème de la République socialiste soviétique Kirghize,
 de 1952 à 1992 , un parmi les plus beaux de la série !
projet de nouvel emblème national sorti en 2012
pour remplacer l'actuel, jugé encore trop "soviétique"



31 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  31 août

Herald Productions

Fête Nationale de la Malaisie - le 31 août

MALAISIE
 Malaysia

La Malaisie (en malais Malaysia) est un pays d'Asie du Sud-Est, constitué de la Malaisie péninsulaire ou Malaisie occidentale (sur la péninsule Malaise en Asie continentale) et de la Malaisie orientale (sur le tiers nord de l'île de Bornéo). Le nom de la Malaisie est assez récent : après son expédition 1826 en Océanie, le navigateur français Jules Dumont d'Urville a inventé les termes Malaisie, Micronésie et Mélanésie, pour les distinguer des cultures du Pacifique et des groupes d'îles de la Polynésie. Et encore avant le mot Melayu découlait des mots tamouls "Malai" et "ur" qui signifient respectivement "montagne" et "ville des terres". Le terme a été utilisé plus tard comme le nom de la Melayu-uni, qui existé entre les VIIe et XIIIe siècles sur Sumatra. Malayadvipa était le mot utilisé par les anciens commerçants indiens en se référant à la péninsule malaise.
 La Malaisie moderne a ses origines dans les Royaumes et principautés malais présents dans la région, qui, au XVIIIème siècle, est devenue une dépendance de l'Empire britannique. Les premiers territoires britanniques étaient connus sous le nom des Straits Settlements (États des Détroits), dont la création a été suivie par les royaumes malais,  en devenant des protectorats britanniques. Les territoires de la Malaisie péninsulaire ont d'abord été regroupées sous l'Union malaise en 1946. Malaya a été restructuré comme la Fédération de Malaisie en 1948, et a obtenu son indépendance le 31 Août 1957. La Malaisie s'unit à Sabah, Sarawak (dans l'île de Bornéo) et Singapour le 16 Septembre 1963 pour donner le nouveau pays avec le nom de Malaysia. Moins de deux ans plus tard, en 1965, Singapour est expulsée de la fédération et devient une ville-état indépendante.
  • Les armoiries actuelles de la Malaisie datent de 1965, mais elles s'inspirent d'un dessin beaucoup plus ancien et plus simple, défini au XIXe siècle (voir historique, plus bas). Établies dans la tradition du colonisateur britannique, elles en ont hérité du système héraldique. C'est l'écu central qui a subi les modifications en rapport avec l'histoire du pays. D'apparence complexe en terme de partitions, il est composé de onze quartiers, ce qui demande une certaine performance pour le blasonner de manière simple et concise ! et bien sûr plusieurs méthodes sont envisageables. Pour cela j'ai dû  me faire aider par un ami spécialiste pour ne pas faire que de la géométrie, car les sites que j'ai consulté sue le sujet ne se mouillent pas et ne font que du commentaire descriptif ! Comme on dit dans les émissions TV de cuisine : "je pars sur un coupé !".  Donc écu coupé...
    • au premier, palé de quatre pièces de gueules, sable, argent et or (les premiers États qui ont intégré la fédération : Negeri Sembilan, Pahang, Perak et Selangor sont symbolisés par les quatre barres verticales qui figurent au centre du blason. La couleur des pals sont inspirés par la combinaison des couleurs cumulées des drapeaux des quatre états mentionnés : dans le cas de Negeri Sembilan son drapeau est composé des couleurs rouge, noir, et jaune ; le drapeau de Pahang est noir et blanc ; Perak noir, blanc et jaune; Selangor rouge et jaune) ;
    •  au deuxième tiercé en pal:  au I d'argent chargé des armoiries de l'État de Sabah , au II d'argent à une fleur d'hibiscus (Hibiscus rosa-sinensis) de gueules, la fleur nationale, pour représenter la Fédération, au III d'argent chargé des armoiries de l'État de Sarawak;
    • adextré, coupé: au I d'argent au palmier à bétel fruité (Areca catechu) sur une ile, le tout  au naturel mouvant d'un tortil d'azur et d'argent, au II d'or au pont suspendu d'argent (Penang Bridge) sur une mer fascée ondée d'azur et d'argent (ces deux quartiers n'en font qu’un en réalité et représentent l'État du Penang, en reprenant ses armoiries avec le cimier) ;
    • senestré d'argent à l'arbre de Malacca  (Phyllanthus emblica) au naturel terrassé de sinople ( pour l'État de Malacca) ;
    • le tout du tout sommé d'un chef de gueules chargé de cinq kriss (poignards) d'or (ce quartier représente les cinq anciens États malais non fédérés : Johore, Terengganu, Kelantan, Kedah et Perlis).
    • Supports : deux tigres rampants affrontés au naturel.
    • Cimier : un croissant et une étoile à 14 branches d'or.
    • Devise : sur une banderole d'or en lettres de sable en malais : "BERSEKUTU BERTAMBAH MUTU" et en alphabet jawi,  traduite en français par : "L'Unité est la force".

  • Le drapeau actuel de la Malaisie connu sous le nom Jalur Gemilang (rayures de la gloire) a été adopté le 16 septembre 1963. Il est composé de 14 bandes horizontales rouges et blanches et un canton bleu orné d'un croissant et une étoile jaune à 14 branches également. A cette époque la fédération réunissait quatorze États. Lorsque Singapour décida en 1965 de quitter la fédération, on maintint les quatorze bandes en attribuant la quatorzième aux districts fédéraux (celui de la capitale puis également celui de Labuan). Ainsi la bande inférieure est blanche ce qui, en plus des astres du quartier bleu, différencie le drapeau de la Malaisie de celui des États-Unis dont il semble s'inspirer, mais en fait c'est celui de l'ancienne Compagnie anglaise des Indes orientales qui a servi de modèle au concepteur en 1947. Les astres du quartier bleu sont le croissant, symbole de l'Islam, et l'étoile à 14 branches, représentant les 14 états à l'origine de la Fédération, avant que Singapour ne prenne son indépendance et maintenue avec ce nombre pour la même raison que pour les bandes.
      A droite, ci-dessous, nous noyons le pavillon dévolu au Roi, de couleur jaune avec les armoiries, (celui de la Reine est vert ).



cocardes aviation militaire

monnaie 1987

ovale automobiles


Chef de l'étatle roi Abdul Halim Muadzam Shah
Capitale administrativePutrajaya 
Capitale politiqueKuala Lumpur
SuperficieTotale329 847 km²

Terre328 657 km²

Eau    1 200 km²
Pays frontaliersThaïlande, Singapour (par deux ponts), Indonésie, Brunéi.
Frontières2 669 km
Littoral4 675 km
Extrêmes
  Point le plus haut :
.

Mt Gunung Kinabalu (Nord-Bornéo)  : 4 095 m.
  Point le plus bas :côtes  : 0 m.
Population31 205 000  habitants
GentiléMalaisien, malaisienne
Langues usuelles
 
.
malais (officielle), anglais, chinois, iban, kadazan, malayalam, penjabi, tamoul, telugu, thaï.
MonnaieRinggit (MYR))
Indicatif téléphonique60
Extension internet.my
Fête nationale

.
31/08 - anniversaire de la proclamation de l'indépendance 
du Royaume-Uni, en 1957
Devise nationale
.
Bersekutu Bertambah Mutu
(L'unité est la force)
Indice de démocratie 65è sur 167 (2014)   ↓-1
Régime









.



.


Monarchie non héréditaire et état fédéral à régime parlementaire multipartite. Le roi est élu pour cinq ans (plus s'il le souhaite, mais cette durée de 5 ans est une tradition, qui fait droit) parmi les sultans locaux des neuf États de Malaisie. Il dispose de pouvoirs importants et peut notamment décréter l'état d'urgence. Il désigne le Premier ministre (actuellement : Najib Tun Razak) qui est le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est détenu par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement : la Chambre des représentants et le Sénat.
Pays membre du Commonwealth des Nations.




 quelques autres emblèmes historiques


drapeau et badge des Établissements des Détroits (1874-1925)  composés des territoires de Malacca, Dinding, Penang , Singapour et Labuan (sur la côte nord de Bornéo) ;  et aussi les îles de Cocos et de Christmas, isolées plus au sud, dans l'Océan Indien.
drapeau des Établissements des Détroits (1925-1946) avec interruption pendant
l'occupation japonaise entre 1942 et 1945
badge et drapeau de la colonie britannique de Labuan , dans le nord de l'île de Bornéo ( 1912-1946)
 drapeau et badge  de la colonie britannique de Nord-Bornéo, dans le nord de l'île de Bornéo ( 1903-1948)
armoiries de la colonie de Nord-Bornéo (1898)
 drapeau et badge  de la colonie britannique de Nord-Bornéo  (1948-1963)
drapeau du sultanat de Sarawak (1870-1946)
 drapeau  de la colonie britannique de Sarawak (1946-1963)
armoiries du sultanat de Sarawak (1841-1946)
cimier : un blaireau de Bornéo (Melogale everetti)
 drapeau de la colonie britannique de Malacca (1866-1948)
 drapeau et badge de la colonie britannique de Malacca (1948-1957) avec l'église chrétienne de la ville construite par les hollandais en 1753.
  badge et drapeau de la colonie britannique de Penang (1949-1957)
drapeau du protectorat britannique de Perak (1879-1957)
blason des États malais début XXe siècle
drapeau des États malais Negeri Sembilan, Pahang, Perak et Selangor :
Fédération des États Malais (1895-1946) / Union Malaise (1946-1948) /
Fédération Malaise (1948-1950)
armoiries de la  Fédération des États Malais (1929 -1946)
et Union Malaise (1946-1948)
armoiries de la  Fédération de Malaisie (1948-1963)
armoiries de la Fédération de Malaisie de 1963 à 1965
notez  le quartier central en pointe dédié à Singapour :
(un croissant et cinq étoiles en pentagone)
 encadré par ceux de Sabah et Sarawak , nouveaux arrivants.

Premier drapeau de la Fédération de Malaisie (1950-1963)
composé de 13 bandes et de 13 branches pour l'étoile, avant l'incorporation
 de Singapour qui ne restera que moins de deux ans.


27 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  31 août

Herald Productions





£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :

Malaysia independance day 2016 by Google

Malaysia independance day 2015 by Google


Malaysia independance day 2014 by Google


Malaysia independance day 2013 by Google


 2012
2011
2009
2007 (cinquantenaire)